Lexique

Carrelage


Matériaux  et types de carrelage:

 

* Grès cérame : Le grès cérame est fabriqué à base d'argile, de quartz et de feldspath. Il est cuit à 1200°C et partiellement vitrifié. Le grès cérame peut être émaillé ou pleine masse.

 

* Grès cérame émaillé : Le grès cérame émaillé consiste au dépôt d'une couche de verre, en fait une composition chimique à base d'oxyde de fer, d'étain, de manganèse, posée sur le carreau de terre cuite qui est recuit. Cet émail non seulement colore mais octroie au carreau des caractéristiques esthétiques (nuance, brillance, couleur...) et bien sûr techniques, en fonction du type d'émail requis.

 

Deux types de cuisson sont possibles : la mono-cuisson ou la bi-cuisson. La mono-cuisson est l'action de cuire en une seule fois le biscuit (support) et l'émail. La bi-cuisson est l'action de cuire d'abord le biscuit puis d'apporter la couche d'émail et de recuire le produit complet une seconde fois.                   

 

* Grès cérame pleine masse : Le grès cérame pleine masse est un matériaux dense et compact. Il s'agit d'un carreau technique, plutôt de finition mat ou poli. Les effets esthétiques sont moins recherchés que pour les grès cérame émaillé.

 

* Pâte rouge : Carrelage constitué d’une pâte rouge et recouvert d’une couche d’émail. Cette pâte est la moins chère à produire et est donc souvent utilisée sur des produits « basics ». Moins résistant que le grès cérame, on l’utilise généralement dans les salles de bain (murs et sols), cuisine. Le seul vrai défaut de la pâte rouge est, du fait de sa faible densité, sa porosité. Il est, de fait, quasiment absent des terrasses car l’eau peut s’infiltrer au travers des joints et, avec le gel, faire éclater les carreaux.

 

* Pâte blanche : Petite variante : la « Pâte blanche » concerne des produits très similaires aux grès rouges mais dont la pâte est blanche. Ce matériau est plus cher que la pâte rouge et est souvent utilisé pour des faïences « haut de gamme ». Sa porosité et ses caractéristiques techniques sont similaires aux grès rouge.

 

* La faïence : La faïence est un revêtement en bi-cuisson, c’est à dire cuit 2 fois.
Elle possède une très grande diversité de coloris vifs et de surface, sa pose est exclusivement murale en intérieur, plus particulièrement utilisé en salle de bain et cuisine car en pâte blanche ou rouge.

 

* La mosaïque : Assemblage décoratif de fragments multicolores. Peut être en galet, pierre, grés cérame, pâte de verre, céramique émaillé, marbre.

 

* Listel : Frise de 2 à 3 cm de large carreaux moulurée, posée entre deux rangées de carreaux.

 

* Crédence : Partie carrelée entre les éléments de cuisine (plan et dosseret)

 

 

Finition de surface :

 

* POLI : Le carrelage est passé sous une polisseuse afin d'unifier la surface du carrelage. Elle est alors lisse et brillante telle qu'un miroir.

 

* LAPPATO : la finition lappato est une finition semi brillante, différente du poli, elle suit les reliefs du carrelage.

 

* MATE: La finition mate est une finition presque naturelle du carrelage.

 

* SATINE : La finition satinée est une finition intermédiaire entre le mat et le brillant. Elle permet d'avoir des aspects de surface donnant plus de luminosité au carrelage.

 

Finition des carreaux (mur et sol) :

 

* NATUREL : Les bords naturels présentent un léger rebond sur l'entourage du carreau. Ils permettent de faire un joint de 2mm minimum, qui donne en surface un joint de 3mm.

 

* RECTIFIE : Les bords rectifiés sont réalisés au laser, il s'agit d'une recoupe du carrelage à bords droits. Cette finition plus contemporaine permet de faire des joints très fins en sol et mur à partir de 1.5mm (attention pour une pose sur plancher chauffant, le joint doit être suffisant pour permettre la dilatation).

 

* CALIBRE : après cuisson, un carreau de 45*45cm peut voir sa taille varier légèrement. Afin de faciliter la pose, les carreaux sont triés par calibre de manière à éviter les écarts de taille entre les carreaux d’un même lot. Lorsque le calibrage des carreaux est bien fait, il est possible de réaliser une pose avec des joints de 4-5mm.

 

* FESTONNE : Les bords festonnés sont surtout pour des carreaux rustiques. Les bords sont alors irréguliers et donne un aspect de finition à l'ancienne. Les joints sont plus larges, environ 4/5mm.

 

 

Classement :

 

Le classement UPEC est le classement Français établi par le CSTB pour des locaux et des revêtements de sol. C'est un classement de durabilité du produit en fonction de l'usage ou «classement d'usage» :

 

U = Usure à la marche

P = Poinçonnement (du au mobilier fixe ou mobile, chute d'objets)

E = Comportement à l'Eau et à l'humidité (imperméabilité, porosité)

C = Tenue aux agents Chimiques et produits tachants.

 

Chaque lettre est munie d'un indice numérique ou Alphanumérique qui permet d'indiquer le niveaux de performance du produit. Ce chiffre augmente suivant le niveau de performance par exemple : U4sP4, est un produit qui résiste très fortement à l'usure et au poinçonnement.

 

Le classement PEI est un le classement européen. Il ne s'applique que pour les carreaux émaillés. Il ne prend en compte que l'usure du carreau et ne s'attache pas aux autres points déclinés par l'UPEC. Il est divisé en 5 niveaux :

 

  • PEI 1 : carrelage réservé uniquement au mur
  • PEI 2 : Pour des pièces à trafic léger tels que Salle de bains et chambre (correspond à un classement U2)
  • PEI 3 : Pour des pièces à vivre en appartement sauf cuisine (correspond à un classement U2s)
  • PEI 4 : Pour des pièces à un trafic normal en maison individuelle (correspond à un U3)
  • PEI 5 : Pour des pièces à trafic élevées ne nécessitant pas un grès cérame pleine masse (correspond à un U3s)

 

 

Coefficient d'antidérapant :

 

Pour les carreaux d'extérieur ainsi que pour les carreaux antidérapant positionné dans des pièces telles que cuisines industrielles, il existe un coefficient antidérapant qui est composé de deux classements :

 

* R9-R13 : Le niveau de glissance pieds chaussés (R13 étant le plus antidérapant). Pour un entourage de piscine, le classement recommandé est R11, pour des cuisines industrielles il peut être de R13.  Le R9 et R10, peuvent suffire pour une terrasse d'habitation simple.

 

R9 = adhérence normale allant de 3 à 10°

R10 = adhérence moyenne allant de 10 à 19°

R11 = adhérence élevée allant de 19 à 27°

R12 = forte adhérence de 27 à 35°

R et R13 = très forte résistance pour plus de 35°

 

 

* A-B-C : Le niveau de glissance pieds nus. Ces lettres sont importantes lors du choix d'un carreau pour un entourage de piscine. Le A est le niveau minimum, il correspond à une circulation pieds nus sur une zone essentiellement sèche. Le B permet une circulation pieds nus notamment autour des bassins de piscine. Le C est indiqué pour les bassins à bords inclinés ou des escaliers conduisant dans l'eau (notamment pour les piscines publiques.

 

A - adhérence moyenne: exemple pour un sauna

B - adhérence élevée: exemple plage de piscine autour d’un bassin

C - forte adhérence : exemple bords de bassins inclinés et escaliers conduisant à l’eau.

 


Sol imitation parquet-Vinyle et Stratifié

 

Types de matériaux :

 

 

* Sol Stratifié : Contrairement au parquet massif ou contrecollé, le parement du sol stratifié n'est pas en bois. Il est constitué d'une image de bois imprimée sur une sous couche composite et protégée par une résine. Ses avantages : dureté et résistance du parement sont normalisées (classement UPEC), usinage permettant en général une pose flottante rapide, grand choix de coloris et de décors.

 

* Sol Vinyle : le sol vinyle est un sol solide en PVC et pratique qui présente une structure multicouches et une surface imprimée dans une grande variété de teintes. Grâce à son âme synthétique de haute qualité, le sol vinyle est étanche et offre une bonne isolation phonique. De plus, les sols vinyle procurent une sensation de chaleur et de douceur sous les pieds et leur finesse exceptionnelle permet de les poser aisément sur des revêtements de sol plans existants. Le vinyle se pose très facilement et est très facile d’entretien.

 

Classement :


Usage domestique :

 

Classe 21 : usage modéré : chambre à coucher, séjour

Classe 22 : usage normal : séjour, salle à manger, couloir

Classe 23 : usage important : escaliers, entrée, cuisine

 

Usage professionnel :

 

Classe 31 : usage modéré : chambre d'hôtel, salle de conférence, bureau

Classe 32 : usage normal : bureau, salle d'attente, hall d'hôtel

Classe 33 : usage important : couloir, magasin, hall

 

 

Caractéristiques et Finitions :

 

* Chanfrein : bord biseauté de la lame, influence également l'ambiance de votre pièce. Proches de l'aspect plancher traditionnel, les sols stratifiés chanfreinés apportent relief et perspective à votre sol, agrandissant visuellement la pièce.

 

* Finition Rustique : effet imitation parquet en chêne rustique, un rendu naturel du décor par des reliefs très discrets.

 

* Synchrome : relief qui suit les veines du décor bois et lui restitue toute son authenticité.

 

* Synchrome Satiné : relief haute définition satiné en surface à la fois brillant et ultra mate dans les pores du décor bois.

 

* Heliochrome : Surface satinée et mate dans les pores avec un relief encore plus marqué.

 

* Hydrofuge : Produit destiné à améliorer l'étanchéité du mortier en réduisant la pénétration de l'eau

 

* Profilé/profil : Se dit plus couramment profil, pour une barre métallique ou PVC servant comme élément de finition pour protéger un angle ou simplement y apporter une amélioration d’ordre esthétique.

 

* Sous-couche : sous-couche isolante que l’on place entre le sol et le parquet.